FISAF - Fédération nationale pour l’Inclusion des personnes en situation de handicap sensoriel et troubles DYS en France
40eme Congrès scientifique

40eme Congrès scientifique

Le 40eme Congrès Scientifique de la FISAF se déroulera à l’Espace Charenton, du 9 au 11 décembre 2020, au cœur de la ville de Paris.

Ce symposium portera sur l’inclusion, l’innovation et les transformations à l’œuvre dans le secteur du handicap et en particulier, dans le champ de la déficience sensorielle et des troubles des apprentissages. Seront présentés et débattus des travaux de recherche-action menés autour des savoirs expérientiels, de la pair-aidance, de l’innovation, de l’éducation inclusive mais aussi des transformations à l’œuvre dans les organisations, les métiers, les postures et les pratiques d’accompagnement du secteur médico-social.

Ce Congrès rassemblera les meilleurs spécialistes nationaux et internationaux sur ces thématiques, qu’ils soient chercheurs, professionnels du médico-social, décideurs et personnes en situation de handicap.

Comme lors de chaque édition, notre objectif vise à croiser les regards, confronter les analyses réflexives et établir une passerelle entre le monde de la recherche et les professionnels du secteur du médico-social, les décideurs ainsi que les personnes en situation de handicap.

La préparation des contenus et le choix des thèmes ont été élaborés en concertation avec le Conseil Scientifique de la FISAF.


40eme congrès scientifique de la FISAF, les 9, 10 et 11 décembre 2020 à Paris



Inclusion, Innovation et Transformations,
Quelles réalités et quels impacts ?
Les apports de la recherche appliquée


ÉDITO


Vous avez dit : Inclusion, Innovation, Transformations ? En quoi ce triptyque peut-il nous conduire vers une société inclusive et au plein exercice de la citoyenneté des personnes en situation de handicap ? Comment les professionnels du médico-social se les approprient-ils et que produisent-ils comme effets ?
Quel sens faut-il donner au nouveau vocabulaire qui constitue aujourd’hui nos discours (inclusion, autodétermination, savoir expérientiel, transition, désinstitutionalisation, citoyenneté pleine et entière, parcours sans rupture…) ? Comment les pratiques des professionnels évoluent-elles ?
Comment se décline l’innovation dans notre secteur ? En quoi les « transformations » annoncées peuvent-elles promouvoir de nouvelles pratiques professionnelles et organisationnelles qui considèrent le potentiel d’une situation et pas simplement le besoin ? Comment capitaliser l’expérience acquise des personnes en situation de handicap, c’est-à-dire comment tirer parti de ce qui est vécu pour le transformer en capacité ?

La transformation des organisations et des pratiques professionnelles est un des enjeux de ce nouveau contexte. Elle ne peut plus faire abstraction de l’expertise des personnes concernées, si l’on retient l’inclusion comme enjeu majeur permettant de réduire non pas les différences mais les écarts entre citoyens.

Quatre mouvements sont aujourd’hui à l’œuvre. Le premier concerne la place des personnes dans le champ médico-social. Même s’il oscille entre le développement du pouvoir d’agir et l’autodétermination, il vient modifier les modes de faire.
Le deuxième, porté par les institutions, vise à « transformer l’offre » médicosociale. Cela peut aller de l’adaptation formelle à l’opportunité d’innovation, avec toutes les conséquences que ces deux positions peuvent avoir sur l’inclusion.
Le troisième, impulsé par les organisations, vise à innover dans ce nouveau cadre de développement de projets et de mesurer l’impact que ces transformations et innovations vont avoir sur les compétences attendues et mobilisées ainsi que sur les postures des professionnels.
Cela concerne, enfin, les relations avec ce qui jusque-là constituait l’extérieur de l’organisation. Cela amène à revisiter les modalités du partenariat et de la coopération. Cela oblige aussi à avoir un autre regard sur le territoire constitué, aujourd’hui, de ressources diverses (plateforme, équipe relais, équipe de liaison,) et sur l’apport des professionnels « spécialisés » auprès des acteurs du milieu ordinaire.

C’est à Paris, à l’Espace Charenton, qu’aura lieu les 9, 10 et 11 décembre 2020, le prochain congrès de la Fédération nationale pour l’inclusion des personnes en situation de handicap sensoriel et Dys en France – FISAF - Nous vous y attendons nombreux.


Philippe Calmette, Président de la FISAF
Et Marc Maudinet, Président du Conseil scientifique



LE GRAND TÉMOIN


Charles Gardou sera le « Grand témoin » de notre Congrès Scientifique.


Charles GARDOU

Professeur à l’Université Lumière Lyon 2, il est responsable de la formation doctorale en sciences de l’éducation, il assure la responsabilité scientifique du master 2 « Situations de handicap et éducation inclusive ».
Il dispense également des enseignements à l’Institut de Sciences Politiques de Paris, notamment dans le cadre de l’Executive master Gestion et Politiques du handicap. Il a été nommé en 2007 membre de l’Observatoire National sur la Formation, la Recherche et l’Innovation sur le Handicap (ONFRIH), au titre de personnalité qualifiée.

Il a créé, avec la Professeur Lucia de Anna, le doctorat international « Cultures, handicap, inclusion,» implanté à l’Université de Rome Foro. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres, aux éditions Erès où il a créé et dirigé la Collection « Connaissances de la diversité », où ont été publiés plus de 50 ouvrages.


Contact : Danielle Narcam : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 05 57 77 48 34