FISAF - Fédération nationale pour l’Inclusion des personnes en situation de handicap sensoriel et troubles DYS en France
ANAE N° 172 – Apport de l’ergothérapie dans l’accompagnement des enfants avec troubles du neurodéveloppement

ANAE N° 172 – Apport de l’ergothérapie dans l’accompagnement des enfants avec troubles du neurodéveloppement


Vol 33 - Tome III - année 2021


Dossier coordonné par Cécilia Galbiati et Lucas Rouault, Ergothérapeutes – Occupational Therapist, comité scientifique de l’ANFE


Spécificité de l’ergothérapie auprès des enfants et de leur entourage


Par son approche centrée sur ce qui a du sens pour l’enfant et son entourage, l’ergothérapeute favorise leur engagement à faire des choix, à créer des opportunités, à développer ses compétences, à s’adapter, à soutenir leur pouvoir d’action. Créer la possibilité pour les enfants, quel que soit leur pathologie, de s’engager dans leurs occupations, favorise leur santé et leur bien-être.

La posture de l’ergothérapeute a pour objectif de soutenir le sentiment de compétence de l’enfant et de son entourage.
Ainsi, l’ergothérapie en pédiatrie s’intéresse au fonctionnement de l’enfant, à ses activités (exécution d’une tâche) et à sa participation (prendre part à une situation de la vie réelle) telles que définies dans la CIF, dans son contexte environnemental.

C’est ainsi que l’ergothérapeute accompagne des enfants de tout âge qui présentent des limitations dans les activités de la vie quotidienne (repas, vélo, habillage, écriture, etc.), et/ou des restrictions dans leur participation à la vie en société (école, jeux, relation aux autres, etc.) et ce, quelle qu’en soit l’origine.

A la suite du diagnostic, l’ergothérapeute va définir les objectifs de l’accompagnement ainsi que les orientations stratégiques de son intervention clinique qui se base sur les deux principaux courants qui existent actuellement : les approches bottom-up et les approches top-down.

4Les premières approches, bottom-up, prônent une intervention ciblant les habiletés de l’enfant avec l’espoir d’améliorer subséquemment la performance dans les occupations.
4Les secondes approches, de type top-down, mettent l’emphase directement sur les occupations de la personne avec pour but ultime d’optimiser l’autonomie fonctionnelle de l’enfant.

Nous verrons plus particulièrement dans ce numéro ce qu’apporte l’ergothérapie dans la prise en charge des enfants avec troubles du neurodéveloppement, TDA/H, Autisme, Troubles sensoriels…



Pour en savoir + : www.anae-revue.com

Les Congrès de la Fédération

Retrouvez tous les actes et les ateliers de nos précédents congrès !

NOS CONGRÈS