FISAF - Fédération nationale pour l’Inclusion des personnes en situation de handicap sensoriel et troubles DYS en France

Séminaires


Les séminaires de la FISAF
Le Puy-en-Velay

Séminaire régional Auvergne-Rhône-Alpes

Date : 30 mars et 1er avril 2022

Lieu : Le Puy-en-Velay

« Qu’est-ce qu’être inclusif ? De la théorie à la pratique du terrain »

Les notions d’accessibilités et de compensation, ainsi que celles de participation et de libre choix des personnes en situation de handicap sont inhérentes à la mise en œuvre concrète d’une société inclusive.

L’accessibilité a été le fer de lance de la loi de 2005 et revient en force dans le discours de la politique gouvernementale, prônant accès « de tous à tout », autrement dit une volonté accrue d’une accessibilité universelle. Rappelons que l’accessibilité ne concerne pas uniquement l’accessibilité matérielle ou physique, mais également l’accès à l’information, à la communication, aux services, à la culture,...De plus, la notion d’accessibilité universelle désigne un accès à tout, pensé dès le départ, sans la nécessité de mettre en place des adaptations supplémentaires en fonction des besoins spécifiques des personnes.

Au cours de son histoire, le secteur médico-social s’est structuré en fonction des politiques, des réglementations et de la professionnalisation de ces acteurs et a développé une culture commune.

L’optique inclusive nous conforte dans ce qui constitue en dernière instance le noyau dur de notre culture qui a établi une sorte de césure entre l’un dedans et l’un dehors. Dedans il y aurait les normaux et dehors il y aurait les anormaux. Depuis plusieurs années, et en particulier depuis la loi de 2005, le champ du handicap en France a commencé à mettre en œuvre une dynamique de « virage inclusif » et de désinstitutionalisation, en affirmant le droit des personnes handicapées à accéder à l’éducation et, plus globalement, à tous les actes liés à la participation sociale au sein du milieu ordinaire.

S’agissant les personnes en situation de handicap sensoriel, une partie de nos interventions vise maintenant à accompagner ces personnes en inclusion dans leur milieu de vie ordinaire (familial, social, scolaire, professionnel...) en mettant en place les formes de compensation et d’accompagnement éducatif et social adaptées.

Si le virage inclusif est déjà amorcé, beaucoup reste encore à réfléchir et à faire pour le poursuivre et le pérenniser. De nombreux obstacles restent à surmonter, tant au sein de nos structures que de la part des acteurs externes (école, formation professionnelle, emploi, Santé, ...). Ils peuvent être liés à nos représentations, nos pratiques professionnelles, ... Ils peuvent également résulter de contraintes administratives, sociales, culturelles rendant l’inclusion difficile ou impossible. Ils peuvent enfin avoir trait aux limites mêmes du modèle inclusif, voire à ses risques, lorsque les protections mises en place auparavant dans le milieu institutionnel ne peuvent se recréer sous des formes efficaces dans le milieu ordinaire.

Le séminaire mettra en lumière les points forts et les réussites de ces expériences inspirantes.


Objectifs :

Permettre aux professionnels de différencier intégration et inclusion, d’identifier les atouts et les limites de la désinstitutionalisation, de partager et d’échanger sur des pratiques et des situations existantes.

Le séminaire reposera sur :

  • Des savoirs théoriques pour définir les fondements et les enjeux de l’inclusion ;
  • Des savoirs méthodologiques pour outiller les professionnels à la compréhension des rapports entre organisation et milieu ordinaire, mais aussi à la découverte de partenaires externes qui contribuent à la construction du parcours inclusif ;
  • Des savoirs épistémiques pour mettre en perspective le contenu du séminaire au regard des expériences et situations rencontrées dans le cadre des pratiques des professionnels de la déficience sensorielle.



Sète

Séminaire Inter-Région Grand-Sud

Date : 9 et 10 juin 2022

Lieu : Sète

« Accompagner la vie intime, affective et sexuelle des personnes handicapées : théorie, pratiques et réalités du terrain »

Parler de vie affective et sexuelle de personnes en situation de handicap sensoriel n’est pas simple ; il s’agit d’un sujet délicat et complexe. Dès son plus jeune âge, l’enfant en situation de handicap sensoriel occupe une place à part au sein de sa famille et de la société : la relation entre l’enfant et sa famille est parfois fusionnelle et son développement affectif et sexuel peut en être perturbé. De ce fait, les relations sociales avec le reste de la société, les moments d’intimité et l’accès à l’information sexuelle sont souvent limités.

Face à cette absence d’information et de dialogue, les personnes en situation de handicap, à l’âge adulte notamment, peuvent ressentir une grande souffrance : ne pas avoir la possibilité de vivre une vie affective et sexuelle épanouie. Les interventions éducatives en la matière tendent surtout à vouloir les protéger. Dans une société où l’on parle d’intégration des personnes en situation de handicap, nous ne pouvons négliger d’évoquer la sexualité en termes de développement, d’ouverture et de prise de conscience. Bien plus, nous ne pouvons pas concevoir un accompagnement spécialisé des personnes en situation de handicap sensoriel et Dys qui ne prendrait pas en compte, de façon réaliste, l’ensemble des questions liées à la vie affective et sexuelle.

La sexualité, qui est une composante fondamentale de la vie de toute personne représente-t-elle un « handicap » de plus pour les personnes en situation de handicap ? Comment les accompagner et les guider ? Avec quels objectifs et quelle éthique ? Dans quelles mesures leurs accès à la notion d’intimité, d’affectivité et de sexualité dépendent-ils de leur environnement familial, éducatif et médico-social ? Qu’en est-il de leur désir de devenir parent ? Qu’en est-il des abus sexuels ? Comment pouvons-nous répondre à leurs demandes sur ces questions en prenant en compte leurs désirs et leurs projets ?

Ce séminaire portera une attention spécifique à tous les acteurs éducatifs, thérapeutiques, éthiques et juridiques par des partages d’expériences du terrain.

Le séminaire mettra en lumière ces expériences.


Objectif :

Permettre aux professionnels, de comprendre les enjeux de l’éducation à la vie sexuelle et affective et de l’accès aux droits de personnes dans nos établissements ainsi que de partager et d’échanger sur les modes d’accompagnement à la vie intime, affective et sexuelle.

Le séminaire reposera sur :

  • Des savoirs théoriques pour définir les notions de législation, de déontologie, d’éthique et d’approche juridique de la vie affective et sexuelle en institution ;
  • Des savoirs méthodologiques pour outiller les professionnels à se doter d’un cadre d’intervention sécurisant et respectueux de chacun afin d’articuler l’expression du projet de vie des personnes accompagnées aux réalités de l’accompagnement ;
  • Des savoirs épistémiques pour mettre en perspective le contenu du séminaire au regard des pratiques des professionnels de la déficience sensorielle.



>> Télécharger le préprogramme

>> bulletin d’inscription prochainement disponible

Merci de remplir cette case !
Merci de remplir cette case !
Contact

L’équipe Formation de la FISAF est à votre entière disposition pour tout renseignement.

Merci de prendre contact auprès de : FISAF Cécile Pacchioni, Secrétaire

contact@fisaf.asso.fr
05 57 77 48 30

NOS PARTENAIRES FORMATION

Trisomie 21
Nexem
Fehap
Relyens
IRTS Hauts-de-France

L’organisme de formation porté par la FISAF est le « Centre Ressources Compétences » de la Fédération
Association Loi 1901 – Reconnue d’utilité publique – n° de SIRET 784 573 651 00071
Déclaration d’activité enregistrée sous le n° 11 75 04 25 875
Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat (Article L.6352-12 du code du travail)
Association non assujettie à la TVA (article 261-7-1°-a du C.G.I.)
CGV - Mentions Légales

Les Congrès de la Fédération

Retrouvez tous les actes et les ateliers de nos précédents congrès !

NOS CONGRÈS