fisaf

Le projet politique de la fédération

Face aux nouveaux enjeux générés par la réorganisation du secteur autour des territoires selon des logiques de proximité et d’inclusion sociale, la FISAF souhaite renforcer davantage encore :

  1. la présence de son réseau d’adhérents dans les régions et les départements,
  2. l’articulation entre l’expertise locale et une action nationale qui non seulement s’en inspire mais qui également en défend l’excellence,
  3. la mutualisation, la coopération et la diffusion des connaissances entre l’ensemble des adhérents à son réseau.

Pour ce faire, le conseil d’administration de la FISAF a proposé à son assemblée générale successivement en 2013 et 2017 ces deux projets fédéraux qui s’articulent dans une forme de continuité autour des trois axes principaux.

Axe 1 : REPONDRE AUX DEFIS DE LA PROXIMITE EN DEFENDANT LA SPECIFICITE et pour la promotion de CENTRES DE RESSOURCES REGIONAUX OU LOCAUX :

Aujourd’hui dans nos territoires, pour les publics touchés par les déficits sensoriels et cognitifs (troubles du langage et des apprentissages), existent des carences manifestes en matière d’accompagnement et de solutions dans le domaine de l’évaluation, de la rééducation, de la réadaptation, de l’éducation ... La continuité des parcours est mal assurée et parfois les compétences sont dispersées, voire ignorées…

Devant ce constat, la FISAF veut inciter le développement de CENTRES DE RESSOURCES LOCAUX en matière de déficience sensorielle, troubles du langage et des apprentissages et handicap rare.

Dans ces centres, on trouvera des compétences en prestations d’hébergement et de services y compris au niveau du domicile, en évaluation des déficits sensoriels et des troubles du langage et des apprentissages, en formation, en diffusion et évaluation des aides techniques, en conseil, en accessibilité, en soutien à l’inclusion et à l’insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi, etc.

La FISAF s’engage à :

  1. proposer, à partir de l’optimisation des réalisations de son réseau d’adhérents, des modèles d’organisation, de financement et de structuration de ces centres de ressources régionaux ou locaux
  2. en promouvoir auprès des pouvoirs publics et de l’administration l’expertise et l’utilité

Axe 2 : DES OUTILS INDISPENSABLES POUR UNE MEILLEURE

COORDINATION DE L'OFFRE DE SERVICE : les schémas régionaux sensoriels :

A partir des réalisations déjà identifiées, la FISAF propose qu’au travers de son réseau d’adhérents (à l’échelon régional et/ou inter- régional), et à son initiative en ce qui concerne la stratégie à adopter, on puisse regrouper les énergies et les compétences avec comme objectif de promouvoir des schémas régionaux sensoriels, support d'une politique qui permettra :

  • de fédérer les acteurs locaux du secteur de la déficience sensorielle, de troubles du langage et des apprentissages et du handicap rare,
  • de regrouper les compétences à travers toutes les formes d’organisation possibles (regroupement, coopération, association…) afin que l’ensemble des acteurs de l’accompagnement du secteur soit reconnus dans sa spécificité et son importance,
  • de favoriser la coordination des différentes structures afin de répondre de façon cohérente aux besoins des usagers et d’assurer ainsi une continuité des parcours quels que soient l’âge, le besoin et la gravité des déficits des usagers considérés,
  • d’inventer de nouvelles réponses en termes d’accompagnement.

Axe 3 : UNE DEMARCHE INNOVANTE POUR LA PROMOTION DE L'EXPERTISE CROISEE DES MEMBRES DU RESEAU FISAF : le management de la connaissance,

Afin de soutenir ce projet et en lien direct avec son réseau d’adhérents, la FISAF souhaite également renforcer la promotion de l’expertise du terrain, sa valorisation et son développement.

La FISAF mettra donc les ressources et les compétences qu’elle saura mobiliser (ingénierie de projet, ingénierie d'animation du travail en réseau via internet, conseil juridique, conseil en communication, recherche de financement…) au service de ce projet.

Ces stratégies de développement, de réorganisation et de rapprochement devront également être accompagnées et soutenues non seulement par une politique de formation adaptée mais également de valorisation, de promotion et de diffusion des savoir- faire et de l’expertise liés à ces accompagnements spécifiques.

Pour cela, la FISAF, via le travail des inter-régions souhaite :

  1. faciliter le rapprochement et la rencontre entre les professionnels des son réseau d’adhérents afin de permettre le développement des synergies et favoriser les échanges sur expérience,
  2. Mettre en place des observatoires de l’innovation en matière de réponses,
  3. Faciliter la consolidation et le financement de celles-ci,
  4. Promouvoir auprès des pouvoirs publics ces innovations,
  5. Mettre en place une synergie de formation locale au service de l’innovation et du renforcement de l’expertise au plus près des besoins des établissements adhérents.

Ce projet dont la réalisation est toujours en cours de réalisation vient d’être complété par la validation par l’assemblée générale de juin 2017 par le Projet fédéral 2017-2020 qui met en avant notamment la mise en œuvre de la Plateforme collaborative FISAF

Les Congrès de la Fédération

Retrouvez tous les actes et les ateliers de nos précédents congrès !

NOS CONGRÈS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies